Un stage à l’ACPHFMI : une expérience humaine et professionnelle unique.

Photo_CamilleAlors en troisième année à l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse, j’ai eu la chance d’effectuer un stage de six mois au sein de l’Association du Corps Préfectoral. Cette période a été l’occasion de pouvoir découvrir de l’intérieur le quotidien de ceux qui ont pour fonction de faire vivre l’action de l’Etat, en sont les représentants et les relais sur l’ensemble du territoire. Elle a notamment été l’opportunité de travailler à leur côté et de les servir.

Cette expérience a été incroyablement enrichissante, marquée par un travail formateur au quotidien et la participation à des événements marquants.

 

Travailler au sein de l’ACP, c’est évoluer dans un environnement qui vous pousse à réussir. Une confiance entière donnée dès le départ accompagnée d’un suivi attentif et bienveillant m’a conduit à toujours mener mes missions avec envie.

Les sujets sur lesquels oeuvrer sont diversifiés. Allant de la préparation de réunions à la communication de l’Association avec la réalisation de la lettre interne ou la gestion du site internet, en passant par l’organisation d’événements, les journées sont bien remplies.

C’est tout autant sur le plan humain et relationnel que l’on ressort fort d’une expérience au sein de l’ACP. En effet, c’est pouvoir être associé à un véritable travail d’équipe où chacun trouve sa place. C’est la chance de pouvoir partager avec des hauts fonctionnaires, toujours en poste ou honoraires, qui sont abordables, disponibles malgré leurs responsabilités, exigeants mais toujours prévenants. Grâce aux échanges que j’ai pu avoir avec eux, au temps qu’ils n’ont jamais hésité à m’accorder et à la motivation qu’ils m’ont transmise, j’ai également pu renforcer mon projet professionnel et mon goût pour ce type de carrière.

 

Camille LIEGEOIS

 

 

Un commentaire

  1. tt-
    21 octobre 2017 à 9 h 52

    Bonjour

Laisser un commentaire